Oeufs BIO extra-frais et locaux

L’Epicerie du Coing propose des œufs de poule BIO frais, voir extra-frais et surtout locaux ! On peut ainsi acheter à l’unité, par 6, 12, 30 ou 120 pour les plus gros mangeurs… Lorsqu’on souhaite savoir d’où viennent les œufs que l’on met dans son panier, passer par un circuit court c’est, avec l’achat en direct au producteur, la solution la plus sûre pour bien choisir.

Choisir ses œufs peut-être dans certains endroit plutôt compliqué… Tellement de boîtes, de provenances, de labels différents, qu’on s’y perd rapidement. A l’Epicerie du Coing, comme dans beaucoup d’épiceries et de boutiques bio et/ou locales, le choix est simple. Le magasin est souvent en contact avec 1 seul producteur qui propose des oeufs de qualité, locaux et BIO. On est ainsi loin des élevages intensifs ou en batterie.

Envie de goûter nos œufs BIO de poules ? Rendez-vous à l’Épicerie, ils sont situés à l’entrée à côté des caisses de paiement ! Vous pouvez venir avec votre boite vide si vous le souhaitez.

Comment connaitre la provenance des œufs ? Chiffres 0, 1, 2 et 3

Comment connaitre la provenance de cet aliment ? Une question que l’on se pose très souvent lorsqu’on est face aux rayons des supermarchés, supérettes ou épiceries. Et pourtant la réponse est souvent sous nos yeux. En effet, c’est bien connu maintenant chaque œuf est marqué d’un code. Un code qui est composé de plusieurs parties / chiffres. Le chiffre qui va nous intéresser ici c’est le premier.

Ce chiffre est en fait significatif de la provenance et il peut être à 0, 1, 2 ou 3 :

  • Le 0 :
    représente les œufs BIO. Ils doivent respecter un cahier des charges de plusieurs pages.
  • Le chiffre 1 :
    les œufs qui ont été élevés en plein air sans pour autant être BIO.
  • Le chiffre 2 :
    les poules n’ont pas eue accès à l’extérieur mais sont élevée au sol c’est à dire sur de la terre dans un local par exemple.
  • Le chiffre 3 :
    lorsqu’ils sont issus des poules ayant été élevées en batterie (sorte d’usine), les poules en perdent même leurs plûmes, ces entrepôts se présentent sous forme de grande caisse où sont stocker des dizaines de poules.

Oeufs frais et extra-frais, quelles différences ?

  • Extra-frais : jusqu’à 9 jours après la date de ponte (on peut lire parfois : 7 jours après la date d’emballage)
  • Frais : entre 9 jours et 28 jours
  • Au delà on atteint le DCR (Date de Consommation Recommandée)

Quelle sont les différences ? La différence va se faire sur la « fraîcheur » de l’oeuf et sa capacité à être utiliser dans des préparation avec ou sans cuisson. Par exemple, une mayonnaise, cuisson à la coque, ou une mousse au chocolat se fait à partir d’œufs crus, ces recettes doivent donc être réalisées avec de l’extra-frais.

Technique pour vérifier la fraicheur

Certaine fois, les œufs trainent dans des boites sans date, ou dans un frigo… Il faut donc être, pour sa propre sécurité en mesure de contrôler les oeufs avant de les consommer. Dans tous les cas, s’il y a un doute, ou que vous n’êtes pas sûr de vous : ne le consommez pas, inutile de prendre le risque d’une intoxication alimentaire.

Voici une technique, que l’on peut trouver sur certains sites pour contrôler la fraîcheur d’un oeuf :

Astuce : Au fil des jours, une chambre à air se développe entre les deux membranes se trouvant sous la coquille. De ce fait, plus l’oeuf vieillit plus la chambre à air se développe. Par conséquent il vous suffi de placer un oeuf dans un verre d’eau : S’il coule c’est qu’il est extra frais. S’il flotte, attention, cela ne signifie pas qu’il n’est pas consommable (seule la DCR le détermine) mais qu’il a plus d’une dizaine de jours.

Recettes : comment utiliser vos œufs ?

Il existe bon nombre de recettes à base d’œufs ! Celle-ci sont simple ou élaborée mais il faut savoir que les œufs se mangent et se dégustent qu’ils soit crus ou cuits ! Les oeufs sont dans de nombreux pays la base de l’alimentation, notamment pour leur apport protéinique et leur faible coût ! On peut par exemple citer :

  • Les cuissons : coque / mollet / dur / au plat / brouillés / pochés,
  • Recette des œufs à la crème,
  • Omelette,
  • Gâteaux,
  • Mousse au chocolat,
  • Recette de crêpes sucrées,
  • Croque monsieur à cheval,
  • Flan,
  • Tartes,
  • Pâtes fraîches,
  • Burger,
  • Salades.

Vous cuisinez souvent et vous voulez en savoir plus sur les œufs ? Découvrez notre, comment remplacer les œufs dans les recettes de cuisine ?

L’œuf est un ingrédient naturel courant entrant dans la composition de nombreuses recettes, et ce partout dans le monde. Le plus utilisé est l’œuf de poule, mais celui de la caille ou de l’autruche sont également consommés par les Hommes. Le terme « oeuf » (comme son pluriel) a une racine latine oo- qui vient de « oocyte » (ou « ovocyte ») qui signifie : Gamète femelle qui n’a pas encore atteint sa maturité.

L’histoire des œufs

Vous n’êtes pas sans savoir que les oeufs sont issus d’un processus de reproduction naturel qui donne vie à des êtres, se sont des animaux oviopares. On a donc des milliers de types d’œufs différents dans le monde, dont certains sont surement encore inconnus des scientifiques. Il y a déjà beaucoup à dire sur les oeufs dit comestibles ou ceux qui font le sujets d’une traque dans certains pays.

Les œufs c’est aussi…

  • L’œuf de l’ange, film d’animation japonais réalisé par Mamoru Oshii.
  • Le titre d’un film réalisé par Jean Herman en 1971.
  • Le titre d’une nouvelle de Dino Buzzati.
  • « œuf », en couture, un support de forme ovoïde, souvent en bois, permettant au couturier de tendre le tissu qu’il est en train de repriser.
  • L’œuf de Colomb, une expression utilisée pour qualifier une idée simple mais ingénieuse.
  • L’œuf de Berthelot, nom donné à l’appareil utilisé par Berthelot pour produire de l’acétylène.